• 1er – Enghien

    Olivier Saint-Amand

    51 ans. Enseignant.
    bourgmestre@oliviersaintamand.be
    Engagé dans la vie associative puis politique comme échevin, député puis bourgmestre. J’aime la montagne, mon jardin et la culture. Je privilégie la participation et le travail en équipe.

    Pour bien vivre à Enghien : renforcer encore l’action des comités de quartier pour la convivialité, la solidarité et la sécurité.
    Pour la culture et le patrimoine : créer un spectacle urbain fédérateur et multiplier les lieux de rencontre autour de la culture.

  • 7 – Enghien

    François Declercq

    21 ans. Etudiant.

    Marcquois depuis toujours. Actif dans le monde associatif, la politique prolonge mon engagement pour construire positivement le futur. Passionné par l'Afrique, les lectures et les rencontres.

    Pour une commune plus ouverte et solidaire :
    - des espaces de rencontres pour les jeunes
    - des processus participatifs qui impliquent jeunes et moins jeunes
    - une politique de mobilité qui allie navette depuis un parking extérieur et des moyens de transport alternatifs (vélos, voitures partagées).

  • 2 – Marcq

    Bénédicte Linard

    42 ans. Echevine.
    benedicte.linard@gmail.com

    Active pour un monde plus juste et pour les droits des femmes. Engagée pour une commune hospitalière et bien gérée. Ma devise : il n’y a pas de problème, il n’y a que des solutions.

    Pour une ville où chacun trouve sa place : multiplier les partenariats pour des projets qui améliorent le quotidien et favoriser la rencontre et l’accueil des différentes cultures.

    Avec des solutions novatrices : élaborer un plan pour une commune “zéro chômage de longue durée".

  • 8 – Enghien

    Laure Malchair

    37 ans. 2 enfants.
    laure.malchair@gmail.com

    J’ai travaillé pour la défense des droits de l’homme, en Europe et en Afrique. Je suis passionnée par la culture et les enjeux d’éducation. Je m’engage pour la convivialité et la solidarité dans ma ville.

    Ouvrir l’école et ses élèves sur la vie économique et sociale de notre commune.

    Créer un pôle culturel et multiplier les lieux de rencontre autour de la culture.

    Renforcer l’action des comités de quartier pour plus de convivialité et plus de solidarité. Lutter contre la paupérisation.

  • 3 – Petit-Enghien

    Pascal Hillewaert

    49 ans. Marié. 3 enfants.
    pascal.hillewaert@skynet.be

    Coprésident du groupe local ECOLO. Je suis attaché à mon village de Petit-Enghien. J’ai toujours été très actif dans le milieu associatif (école, mouvement de jeunesse, paroisse, quartier).

    Ingénieur de formation, je suis passionné par les enjeux énergétiques : consommer moins d’énergie, c’est bon pour la planète et le portefeuille.

    Relever les défis par un « plan énergie » (mobilité, travaux et coopérations).

    Ecouter et impliquer chacun dans une démarche participative

  • 9 – Enghien

    Christophe Medaets

    medaetsch@gmail.com
    Père de 4 enfants, je suis coprésident du groupe local ECOLO. Je représente ECOLO au comité de direction de Nautisport et à la CCATM. Usager quotidien du vélo, je milite au GRACQ et je roule au Cyclo Bol d’Air.

    Pour notre commune: une mobilité qui respecte piétons et cyclistes.

    Pour notre santé : une alimentation saine et locale, accessible à tous.

    Pour notre planète et notre portefeuille : réduire la consommation d’énergie.

  • 4 – Enghien

    Dominique Eggermont

    39 ans. Infirmière.
    dominique.eggermont@skynet.be
    Mon intérêt pour la santé a motivé mon engagement pour un environnement sain : apiculture, zéro déchet, alimentation de qualité. Mon expérience en management est un atout pour la gestion de projets et du quotidien de la commune.

    Pour un cadre de vie sain et agréable : une alimentation de qualité, issue d’une agriculture respectueuse des potagers privés ou collectifs avec échange de connaissances des espaces urbains verdurisés.

    Pour une charte qualité pour le Parc qui fixe des règles aux événements.

  • 10 – Enghien

    Virginie Deneyer

    41 ans. Maman de 3 enfants.

    Institutrice et ancienne animatrice Patro, j’attache de l’importance aux relations humaines, à l’écoute et au respect. Je souhaite que les jeunes évoluent dans un environnement bienveillant.

    Pour que chacun trouve sa place et se sente bien dans notre belle ville : éduquer à la communication non violente, respecter les autres et l’environnement, favoriser la rencontre entre les différentes cultures.

  • 5 – Enghien

    Stephan De Brabandere

    Revenu à Enghien depuis peu, j’y ai découvert un nouveau dynamisme. J’espère y contribuer par mon expérience. Gérant d’entreprises, fondateur de The Mug, père de 3 filles, fan de BD, j’espère passer le cap des 40 ans sans arrêter le mini-foot!

    Enghien a le potentiel d’être un centre de commerce local à succès. Cela passera par une implication forte de la ville et une politique de mobilité ambitieuse.
    Faciliter le développement de notre tissu associatif et de comités de quartier pour qu’il devienne le meilleur outil pour la sécurité et l’intégration de tous.

  • 11 – Enghien

    Faustin Banza

    53 ans. 2 enfants.

    Je travaille dans une maison de repos et poursuis des études en science et gestion de l’environnement. Pour moi, l’homme doit se préoccuper de la planète qu’il laissera en héritage à ses enfants.

    Pour une commune solidaire : créer un centre de jour pour briser la solitude des aînés, soigner l’accueil des nouveaux habitants et des étrangers.

    Pour un environnement préservé : développer l’économie circulaire.

  • 6 – Enghien

    Nathalie Vast

    Conseillère CPAS.

    Ancienne infirmière et à présent gérante de la Case Bois Chéri, je m’engage pour que chacun trouve sa place dans notre monde en mutation : un logement, un travail et un environnement sain pour tous.

    Pour une ville où chacun trouve sa place :
    - mobiliser les logements inoccupés augmenter le nombre de logements publics
    - proposer à toute personne sans emploi un job adapté à ses savoir-faire
    - soigner l’accueil des nouveaux habitants et des étrangers.

  • 12 – Petit-Enghien

    Fabienne Couvreur

    Je travaille dans une boulangerie d’Enghien depuis 36 ans. Je suis une jeune grand-mère, très attachée aux contacts entre les générations. Je suis coprésidente du groupe local d’ECOLO.

    Pour une ville où chacun trouve sa place : poursuivre l’action des comités de quartier pour la convivialité, la solidarité et la sécurité. Multiplier les activités qui favorisent les rencontres intergénérationnelles. Renforcer l’attractivité commerciale et la diversité de l’offre au centre-ville.

  • 13 – Petit-Enghien

    Urbain Peiremans

    Marié. 67 ans. Policier communal et enquêteur à la zone de Police (section jeunesse) à la retraite. Je suis attaché depuis longtemps à la Ville d’Enghien et à son patrimoine. Je suis passionné par la photo.

    Je souhaite mettre mon expérience au service de la sécurité, du bien-être de tous.
    Pour une commune où chacun trouve sa place : rassembler jeunes et moins jeunes, nouveaux et anciens autour du folklore, des traditions et de l’histoire locale.

  • 19 – Enghien

    Renaud Léger

    Marié. 45 ans. Indépendant.

    Responsable d'un bureau d'étude en électronique. Fier d’être Enghiennois. Je souhaite dynamiser notre ville à travers l'entrepreunariat, l'artisanat et le monde industriel, apporter une expertise technique dans les projets de notre ville, harmoniser les initiatives de folklore et de traditions.

  • 14 – Enghien

    Stéphanie Lepczynski

    34 ans. Navetteuse quotidienne.

    Je travaille dans un laboratoire d’idées européen. Je souhaite que mon enfant grandisse dans un cadre de vie sain, dans un monde plus vert, plus juste et plus démocratique.

    Pour une ville et des quartiers plus durables :
    - privilégier les modes doux et alternatifs pour nos déplacements
    - mettre en valeur le parc, havre de paix, de biodiversité et de loisirs
    - réduire la facture énergétique de la Ville et de ses habitants.

  • 20 – Edingen

    Michelle Verhulst

    Médecin généraliste à Enghien depuis près de 40 ans, je m'investis particulièrement pour le bien-être de mes patients et dans l'amélioration des conditions de maintien des personnes âgées à domicile.

    Pour la santé : lutter contre les pollutions sonores et électromagnétiques, agir pour une bonne qualité de l’air.

    Créer un centre de jour pour permettre aux aînés de rester plus longtemps à leur domicile.

    Faire du bien-être animal une préoccupation de premier plan.

  • 15 – Petit-Enghien

    Jean-Luc Demecheleer

    57 ans. Agent SNCB.

    Animateur radio. Je suis pour un pôle culturel avec une salle de spectacle et une maison de jeunes.
    Je défends le concept de Ville-Parc avec une bonne complémentarité entre les deux.
    ID'autres projets :
    - Développer les infrastructures culturelles (pôle culturel avec salle de spectacle).
    - Créer une maison avec et pour les jeunes.
    - Multiplier les activités culturelles et commerciales qui font le lien entre la Ville et le Parc.

  • 21 – Labliau

    Pierre Muller

    64 ans. Père et grand-père de 3 enfants et 4 petits enfants.
    d.pmuller@hotmail.com

    Gestionnaire de projet industriels. Retraité. Bénévole dans le monde associatif. Attaché au village de Labliau, au mode rural et à ses habitants.


    Préserver un environnement rural de qualité.

    Développer l’hospitalité de notre commune pour que chacun y trouve sa place.

    Augmenter la diversité des logements et faciliter le développement de nouvelles formes d’habitat (co-location, intergénérationnel, …).

  • 16 – Enghien

    Juliette Malaise

    25 ans. Guide nature.

    Engagée pour l’environnement : guide composteur, zéro déchet, bien-être animal, Enghien environnement, ambassadrice de la propreté. Employée dans une épicerie engagée.

    Pour notre santé et notre environnement : une alimentation saine et locale, issue d’une agriculture respectueuse. Transiter ensemble vers un monde plus durable grâce aux actions menées dans les quartiers (compostage, potager collectif, propreté, …).

  • 22 – Marcq

    Catherine Oblin

    45 ans. Maman de 4 enfants.

    Médecin de famille. En chemin vers le "zéro déchet". Ma famille et mon métier me rendent spécialement attentive au bien-être de chacun et à l'environnement qui verra grandir nos enfants.

    Pour notre santé : une alimentation saine et locale, accessible à tous.

    Pour l’environnement : des quartiers en transition vers un monde plus durable.

    Pour la solidarité : la création d’un centre de jour pour les aînés.

  • 17 – Marcq

    Philip Devleminck

    Passionné par l’environnement et la biodiversité. Actif dans mon village de Marcq. Guide nature, gestionnaire de sites naturels humides comme la marre de Terneppe.

    Pourune commune où chacun trouve sa place : réserver un environnement rural de qualité par la plantation de haies mellifères et la gestion différenciée des berges des cours d’eau. Encourager la pratique du vélo dans notre commune.

  • 23 – Petit-Enghien

    Guy Devriese

    70 ans. Marié. 4 petits-enfants.

    Echevin, professeur retraité, passionné de vélo et d’ornithologie. Je poursuis mon engagement pour une planète riche de sa diversité, un monde sain, propre et convivial.

    Pour une ville et des quartiers agréables :
    - Davantage d’espace pour piétons, cyclistes et PMR
    - Des parkings-relais avec sentiers et navettes vers la ville et la gare
    - Des jardins qui accueillent la faune et la flore sauvage
    - Tendre vers une ville « zéro déchet ».

  • 18 – Enghien

    Dominique Bruyndonckx

    54 ans. 3 enfants et un petit fils. Institutrice.

    Communicative, j’aime aller à la rencontre des autres. Sportive (volley) et très engagée comme bénévole (ludothèque, ligue des familles, …). Ma passion : diriger des chorales.

    Pour une commune où chacun trouve sa place : accueillir la diversité des Enghiennois.es comme une richesse, multiplier les occasion de rencontres, organiser des activités intergénérationnelles, développer les collaborations (réemploi, don, échanges).

  • 2 – PROVINCE

    Julie FONTAINE

    Pour une province en transition.

Nos propositions

Pour une commune où chacune et chacun trouve sa place

Dans une ville conviviale et attractive, personne ne doit être oublié. Après avoir écouté et rassemblé 600 idées émises par des Enghiennois·es lors des soirées « Rêver Enghien en 2025 », l’équipe du bourgmestre a choisi des projets qu’elle s’engage à porter au cours des 6 prochaines années.

Nos priorités en la matière :

Un centre de jour qui accueille et propose des activités aux aînés. Un projet qui soulage les proches et permet aux aînés de rester dans leur maison.

Une maison des jeunes créée et gérée avec les jeunes. Un espace de rencontres qui accueille, conseille les jeunes et leur propose des activités.

Des logements à loyer modéré supplémentaires. La Ville peut mobiliser les logements vides, les rénover et louer pour répondre à la demande.

Retrouvez l’entièreté de notre programme ici

 

 

Pour une commune où il fait bon vivre

Avec la créativité et la capacité de travail de notre équipe, notre commune, nos villages et nos quartiers peuvent devenir plus attractifs, plus accueillants et plus verts encore…

Voici nos priorités:

Une transition écologique et énergétique. Des initiatives locales pour une alimentation saine de qualité, plus de place à la nature et moins d’énergie fossile.

Des quartiers engagés pour la qualité de l’environnement, la solidarité entre les habitants, la sécurité, la démocratie et la participation citoyenne.

Des lieux et activités de rencontres intergénérationnelles. Un grand spectacle de rue qui rassemble autour de notre patrimoine et de notre culture.

Retrouvez l’entièreté de notre programme ici

Une place pour le dynamisme et la créativité

Enghien a du potentiel ! Soyons fiers des compétences et qualités des Enghiennoises et Enghiennois, qu’ils soient commerçants, artisans, producteurs, entrepreneurs, artistes ou tout simplement habitants de notre commune. Nous avons tous des talents à offrir à notre ville.

Voici nos priorités :

Des commerces dynamiques soutenus par un manager de centre-ville. Une gestion active qui assure la promotion du centre-ville et lutte contre les vitrines vides.

Une ville et des écoles qui accueillent la diversité linguistique et culturelle, des activités qui ouvrent sur le monde qui les entoure.

Des parkings-relais en-dehors du centre-ville avec une navette et des modes de déplacement alternatifs pour se rendre au centre-ville et la gare.

Une réduction du chômage de longue durée. Un projet innovant « territoire zéro chômeur de longue durée » qui propose des emplois locaux aux personnes éloignées de l’emploi.

Retrouvez l’entièreté de notre programme ici.

Share This