Les autorités fédérales n’étaient pas du tout préparées à la crise du coronavirus, tout particulièrement en maison de repos. Alors que les communes ont fait appel à l’aide pendant plusieurs semaines, il a fallu attendre la découverte de situations dramatiques, avec une mortalité très importante dans certaines maisons de repos, pour que le Gouvernement prenne la mesure du problème.

Les élu.e.s enghiennois.es se sont fortement mobilisé.e.s pour répondre à l’urgence et pallier aux manquements du fédéral.

Au niveau du matériel, face à la pénurie de masques
La Ville s’est mobilisée pour fabriquer des masques en tissu. Par ailleurs, des masques FFP2 ont été fournis à la maison de repos mais ils n’étaient pas conformes. Nos élus ont donc dû trouver une solution d’urgence pour éviter que les stocks ne s’épuisent. L’absence de tests pour identifier les pensionnaires et les membres du personnel atteint du covid est également inacceptable. Enfin, la décision du gouvernement fédéral de permettre les visites des familles alors qu’aucune mesure de protection n’ait été envisagée et malgré un épuisement du personnel ne relève pas de la bonne gestion.

Au niveau des dépistages
Ils ont enfin été réalisés le mardi 21 avril. Alors que les échantillons devaient être emmenés rapidement vers un laboratoire pour connaitre les résultats, le jeudi 23, ils étaient toujours dans les frigos de la maison de repos. En urgence, Dominique Eggermont, la Présidente et la direction de la maison de repos ont dû organiser un transport sécurisé vers un laboratoire de Gand pour pallier à la désorganisation des services prévus pour cette mission.

L’obtention des résultats a nécessité une grande mobilisation de la Cellule de crise et de la Présidente durant tout le weekend. La plate-forme informatique externe affichait les résultats de membres du personnel d’une autre maison de repos. Malgré ces péripéties, le personnel a pu être averti.

Les membres de la locale ECOLO Enghien saluent le travail acharné des élu.e.s qui ont fait preuve d’une extrême réactivité, de créativité et surtout de dévouement dans la gestion de la crise sanitaire.

Share This