Comme à son habitude, au moment de redéfinir ses priorités, ECOLO s’est tourné vers les Enghiennois pour identifier les projets essentiels à défendre dans notre commune. En novembre et décembre derniers, nous avons organisé trois réunions – à Enghien, Marcq et Petit-Enghien – qui ont mobilisé plus de 120 personnes et qui nous ont permis de rassembler plus de 600 idées pour Enghien.

Ces idées ont ensuite été analysées, triées, débattues et priorisées par notre équipe qui a présenté 16 projets prioritaires lors d’une nouvelle réunion publique organisée le 5 mai. Au terme de cette présentation, les participants ont voté pour les idées qui leur semblaient les plus pertinentes. Voici une synthèse de tout ce travail…

 

1. Vivre ensemble

Pour bien vivre ensemble, il faut que chacun trouve sa place. Quel que soit son âge, son origine, sa réalité de vie. La réflexion a dès lors porté sur les besoins spécifiques des uns et des autres. Parmi les nombreuses propositions, retenons tout particulièrement :

  • Un centre de jour pour les aînés, espace d’accueil encadré par des animateurs qui permet aux aînés de bénéficier d’activités et de soins pendant la journée tout en conservant leur domicile. Outre le gain financier, les familles et aidants proches bénéficient d’une aide appréciable pour s’occuper de leurs aînés.
  • Le Parc, notre jardin au quotidien… Renforcer le Parc comme lieu de vie et de rencontre pour les Enghiennois : plaine de jeux, parcours aventure, espaces pour la lecture, la musique, le sport, … Elaborer une charte « qualité » qui fixe des règles par rapport au bruit, aux déchets, … Permettre l’accès gratuit et permanent à une partie du Parc même quand il est réservé pour des activités.
  • Une attention renforcée aux personnes à mobilité réduite. Poursuivre la rénovation des trottoirs adaptés aux PMR et prévoir des cheminements confortables dans le Parc.

Miser sur les quartiers comme lieux de rencontres et de solidarité. Pour relever les défis du quotidien, on est plus forts ensemble : élaborer une charte avec tous les quartiers qui identifie les bonnes idées pour améliorer encore le vivre ensemble, multiplier les lieux de rencontres en ville et dans les villages qui renforcent la convivialité et soutiennent les initiatives des habitants. Soutenir la solidarité qui se construit en renforçant les liens entre voisins par un budget participatif géré par les quartiers.

 

2. Améliorer notre cadre de vie

Notre environnement conditionne la qualité de notre vie. Enghien est une petite ville à la campagne, une ville où il fait bon vivre. Notre cadre de vie doit être soigné et peut être encore amélioré…

Manger sain pour vivre mieux. Promouvoir une alimentation locale de qualité et à un prix abordable. De la crèche à la maison de repos en passant par l’école, proposer des repas de qualité. Organiser des activités d’éducation au « bien manger », des cours de jardinage pour valoriser les potagers privés ou collectifs. Soutenir les petits producteurs locaux plutôt que les filières agroalimentaires. Etendre le projet « commune zéro pesticide » vers les agriculteurs et particuliers.

Réduire la facture énergétique de la Ville et des habitants. Investir ensemble dans le renouvelable, mobiliser l’investissement dans une coopérative locale et participative, aider les Enghiennois à réduire leur consommation : c’est bon pour le portefeuille et c’est bon pour la planète.

Transiter vers un monde plus durable grâce ici aussi à des actions menées par les quartiers : encourager et soutenir les initiatives qui permettent de tendre vers le zéro déchet, de renforcer la mobilité partagée, d’accueillir la nature au jardin et dans l’espace public, …

 

3. Développer l’attractivité économique de notre commune

Démontrer le pouvoir commercial d’une « ville-parc » accueillante et verdurisée.  Enghien, Marcq et Petit-Enghien foisonnent de talents. Soutenons les savoir-faire des indépendants et des producteurs locaux, privilégions les circuits courts et misons sur l’innovation et la créativité : désigner un « manager du centre-ville », aider les nouveaux commerces à s’installer, lutter contre les vitrines vides, faciliter l’accès au centre-ville par une bonne gestion de la circulation et du parking.

Miser sur le tourisme pour faire vivre Enghien. Renforcer les informations sur les activités et le patrimoine (nature, jardins, bâtiments, …). Faire également la promotion de la ville et du parc, notamment en Flandres. Développer les capacités d’accueil, notamment les capacités d’hébergement.

Share This